La Dépêche emploi, l'emploi près de chez vous

21.09.2015

Le CV (curriculum vitae)

Le CV est la première étape dans la démarche de recherche d’emploi. Il est la « carte de visite » personnelle qui doit donner envie au recruteur de donner suite à la candidature. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il faudra respecter certaines recommandations.

1. Structurer son CV : le plan

Le CV se compose de différentes parties : une partie signalétique avec votre état civil, une partie sur votre formation, une autre sur votre parcours professionnel et une dernière sur vos activités extra-professionnelles et centres d’intérêts.

Répertoriez toutes vos compétences avant d'énumérer les différents postes que vous avez occupés. Concernant votre expérience professionnelle, libre à vous de les lister de la plus récente à la plus ancienne ou de procéder par compétences.

2. Trouver un titre

Le titre fonctionne comme un résumé de votre projet professionnel. Il permet en un coup d'œil au recruteur de voir si votre profil est en adéquation avec ses besoins. Si vous répondez à une annonce, il est conseillé de reprendre le titre figurant sur cette dernière et de le compléter.

Exemple : Annonce de recrutement pour une poste d’assistante de direction. Titre sur le CV « Assistante de Direction »

Mauvais exemple : Annonce de recrutement pour une poste d’assistante de direction. Titre sur le CV « Assistante administrative »

3. Adapter son CV à chaque offre d’emploi.

Ne transformez pas de fond en comble votre CV. Ni la mise en page, ni le fond, ni les rubriques n'ont besoin d'être modifiés. En revanche, le titre, l'intitulé des fonctions exercées devront être retouchés pour correspondre le plus possible aux attentes du recruteur. Il doit avoir le sentiment que votre CV lui est vraiment destiné.

4. Soyez sobre et synthétique

La longueur du CV ne doit excéder une page. Vu la quantité de CV que les recruteurs ont à analyser, il faut être concis et synthétique. Il doit être attrayant mais rester sobre (peu de couleurs, de logos, d’illustrations). Vérifiez les fautes d’orthographes, les recruteurs n’acceptent pas de fautes.

Mauvais exemple : Mentionner les jobs alimentaires effectués quand vous étiez étudiant et sans rapport avec le poste que vous convoitez.

5. Evitez les fausses informations

Les DRH savent faire la différence entre un CV truqué et un CV rationalisé. C'est une règle d'or : on ne ment pas sur son CV. Pas de faux diplôme, pas de poste à responsabilité jamais exercé, pas d'hobbies inventés. Pourquoi ? Tout simplement pour ne pas briser la relation de confiance entre vous et l'employeur s'il découvre le pot-aux-roses. Il en va de votre réputation...

Mauvais exemple : « S'inventer une expérience ou s'attribuer un diplôme, c'est aussi imbécile qu'irresponsable. D'autant plus qu'aujourd'hui, il est très facile de vérifier un CV », confie une DRH.

 La lettre de motivation - 21.09.2015 16:06
 E-réputation - 21.09.2015 16:01
 Mail d’accompagnement à la candidature - 16.09.2015 15:30
 Mail de motivation - 16.09.2015 15:28
Retour en haut de la page