La Dépêche emploi, l'emploi près de chez vous

21.09.2015

La lettre de motivation

La lettre de motivation est une étape incontournable pour décrocher un entretien de recrutement. Elle a pour but de vous mener à un emploi.

1. Personnalisez

Commencez votre lettre par le nom de votre interlocuteur. C’est la meilleure manière de retenir son attention. Aidez-vous des réseaux sociaux professionnels pour trouver le nom de la personne en charge du recrutement. Si vous ne trouvez pas son nom exact, utilisez au moins son titre.

Exemple : « M. Le responsable des Ressources Humaines »

Mauvais exemple : « Madame, Monsieur, »

2. Soignez l’accroche

Pour capter l’attention du recruteur, faites le lien entre votre cursus et ses attentes pour le poste à pourvoir. Fondamentale, elle permet de donner envie au recruteur de lire entièrement votre lettre.

Exemple : Titulaire du…, Etudiante en…,

Mauvais exemple : Je me permets de…, Je suis en…, Je veux…, Je fais…,

3. Soyez original

Evitez de rédiger une lettre générique, soyez créatif sans être excessif. Le recruteur reçoit de nombreuses lettres, il faut donc se démarquer des autres candidats.

Mauvais exemple : Copier/ Coller une lettre type sur Internet

4. Ne la prenez pas pour un deuxième CV

Vous devez parler de vos expériences, vos connaissances et vos diplômes, votre personnalité, en bref, de votre parcours. Sans pour autant vous y attarder. Etant joint à votre candidature, votre CV ne doit être paraphrasé dans votre lettre de motivation.

5. Le plan

La trame de fond : « vous, je, nous ». Exposer ce que vous savez de l’entreprise, enchaînez sur votre présentation, puis liez ces deux aspects dans le dernier paragraphe.

Exemple : C’est pourquoi...

6. Faites attention aux fautes

Le rôle du recruteur n’est pas de vous corriger, votre lettre de motivation doit contenir aucune faute, autant d’orthographe que de grammaire ou de syntaxe. Soignez votre expression écrite et utilisez les correcteurs d’orthographe à votre disposition, notamment sur Word.

Mauvais exemple : « Je reste à votre disposission pour toutes informations supplémentaires ».

7. Vendez-vous

Il est important que l’employeur comprenne que vos qualités correspondent au poste recherché, à l’image de l’entreprise et à ses valeurs. Se démarquer des autres candidats, sans trop en faire !

Exemple : Exposer ses compétences et qualités sans tomber dans la prétention.

Mauvais exemple : « Je suis le meilleur pour votre entreprise ! »

8. Conclure

Le but est de décrocher un entretien de recrutement, n’hésitez pas à indiquer vos disponibilités.

Exemple : « Je reste naturellement à votre disposition si vous souhaitez me rencontrer. ».

9. Relancer le recruteur au bout de 8-10 jours ?

Vous devez fixer votre délai de relance. Cependant, il ne faut pas rappeler trop rapidement le recruteur pour ne pas lui mettre la pression ! Par contre, ne tardez pas trop afin de ne pas laisser passer l’opportunité de montrer votre motivation. 

A vous de choisir l’outil avec lequel vous êtes le plus à l’aise : le mail ou le téléphone.

10. Et après ?

La relance peut se faire par téléphone ou par mail, elle doit donner une bonne impression au recruteur. Celle-ci est importante car elle permet au candidat de savoir quand et comment (mail, téléphone, courrier,…) la réponse est susceptible d’arriver.

Si la réponse est négative, essayez d’en connaître  la ou les raison(s) dans le but de vous améliorer pour vos prochaines candidatures et vos futurs entretiens.

Mauvais exemple : rappeler plus de deux fois le recruteur.

 Le CV (curriculum vitae) - 21.09.2015 16:03
 E-réputation - 21.09.2015 16:01
 Mail d’accompagnement à la candidature - 16.09.2015 15:30
 Mail de motivation - 16.09.2015 15:28
Retour en haut de la page