La Dépêche emploi, l'emploi près de chez vous

05.02.2018

25%

C'est, selon une étude Ifop pour le groupe Malakoff Médéric, la proportion de salariés français qui seraient concernés par le télétravail.
57% des personnes interrogées travailleraient à distance au moins un jour par semaine, dont 85% de manière contractualisée. Le risque d’isolement constitue le premier type d’inconvénient pointé par les sondés, suivi par des temps de travail quotidiens plus élevés (pour 45 %).

Retour en haut de la page